Galerie des Modernes

En | Fr

Man Ray

Dada, Surréalisme, Photographie, Solarisation, Rayographie, Montparnasse

  • Pandora

Man Ray

(Philadelphie, 1890 - Paris, 1978)

Pandora, 1950

Plume et encre de Chine
sur traits de crayon sur papier
Signée au crayon en bas à droite Man Ray
Située et datée au crayon, en bas à droite Hollywood 1950
Intitulée à l’encre de Chine en bas à droite Pandora
40,7 x 30,3 cm

Provenance :

- Collection Lucia et Gérard Bouchetal

Expositions :

- Man Ray 360° de libertés, Trianon de Bagatelle, Paris, du 31 mars au 5 juin 1989

- Rétrospective Man Ray 1912-1976, Musée d’Art Moderne et d‘Art Contemporain (M.A.M.A.C.), Nice, du 22 février au 9 juin 1997

Bibliographie :

- Man Ray 360° de libertés par Carla Arigoni, catalogue de l’exposition au Trianon de Bagatelle, Ed. Association des amis du parc et du château de Bagatelle, Paris, 1989, mentionné à la page 130

- Rétrospective Man Ray 1912-1976 par Daniela Palazzoli et Gilbert Perlein, catalogue de l’exposition au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (M.A.M.A.C.), 1997, décrit à la page 332 et reproduit à la page 244

 

 

       

Pandora, Ava Gardner, 1950                          Ava Gardner et Man Ray           

Pandora and the Flying Dutchman est un film d’Albert Lewin de 1951 avec dans les rôles principaux Ava Gardner et James Mason. Pandora est un film mythique, un chef-d’œuvre du cinéma, à l’esthétique presque onirique. Albert Lewin était un esthète, amoureux des arts et de la peinture. Bien que les scènes aient été souvent nocturnes, l'image est de toute beauté avec une utilisation harmonieuse et mesurée du Technicolor. L'histoire est tout aussi belle, c'est l'amour qui surpasse le temps. Le scénario, assez littéraire, a été écrit par Lewin lui-même qui s'est inspiré du mythe du Hollandais volant, condamné à errer sur les mers pour l'éternité, et du mythe de Pandore. Ava Gardner est d'une beauté à couper le souffle, d'une élégance infinie dans chacun de ses mouvements ; sa voix est d'une incomparable douceur. Véritable déesse personnifiée, elle contribue, tout comme le très beau jeu placide et énigmatique de James Mason, à donner cette dimension mythologique au film. Pandora est un film magnifique, élégant, envoutant, tourné en Espagne, à Tossa del Mar.
Man Ray, qui était un ami d’Albert Lewin, réalisa certains décors pour Pandora. Il créa notamment le jeu d'échecs ainsi que plusieurs toiles visibles dans le film.

Pandora and the Flying Dutchman par Albert Lewin  - photographie issue du film avec le jeu d'échecs de MAN RAY.

en savoir plus