Galerie des Modernes

En | Fr

Jean Cocteau

Retour à l'ordre, Avant-garde, Surréalisme

  • Triton ou l'Homme-sirène

Jean Cocteau

(Maisons-Laffitte, 1889 – Milly-la-Forêt, 1963)

Triton ou l'Homme-sirène, 1934

Plume et encre brune, lavis d’encre brune et estompe de crayon noir
sur papier à lettre à en-tête Corsier sur Vevey
27,3 x 21,5 cm

Bibliographie :
- Album Cocteau par Pierre Chanel, Editions Henri Veyrier-Tchou, 1979, reproduit page 107
- Jean Cocteau Poésie graphique, Jacques Damase éditeur, 1987, reproduit page 106
- Cette œuvre figure dans les archives de Madame Annie Guédras

 

Certificat d’authenticité de Madame Annie Guédras, fait à Périgueux le 15 juin 2013

En 1934, Cocteau séjourna en Suisse, à Corsier sur Vevey, chez Zoia Pokitonova († 1972), la mère du chef d'orchestre et compositeur Igor Markévitch (1912-1983). 
Dès 1930, Cocteau et Markévitch eurent l’occasion de travailler ensemble. Le compositeur sollicita le poète pour l’écriture du texte de son ouvrage lyrique Cantate. Cocteau, alors très occupé par le tournage de son film surréaliste Le Sang d'un Poète, écrivit ce texte de Cantate une fois seulement la composition musicale de Markévitch totalement achevée. La première de Cantate eut lieu à Paris le 4 juin 1930. 

Dans la mythologie grecque, la Néréide Amphitrite s'unit au dieu de la mer Poséidon pour donner naissance à Triton, dieu marin au buste d'homme et à la queue de poisson. Triton vivait dans un palais d'or situé au fond de la mer, et possédait une conque marine au son si éclatant qu'on pouvait l'entendre jusqu'aux extrémités de la mer. Triton eut pour descendance les tritons, sortes de sirènes mâles au corps d'homme barbu et à queue de poisson.

en savoir plus