Galerie des Modernes

En | Fr

Louis Marcoussis

Cubisme, Groupe de Puteaux, Section d'Or

  • Nature morte

Louis Marcoussis

(Varsovie, 1878 - Cusset, 1941)

Nature morte, 1920

Fixé sous verre
Signé des initiales en bas à gauche LM
Daté en bas à gauche 1920
41 x 33 cm

Provenance     :     
Ancienne collection Monsieur et Madame Alfred Richet, Paris

Exposition     :     
Louis Marcoussis, Musée National d’Art Moderne, Paris, du 3 juillet au 4 octobre 1964, n° 68

Bibliographie     :
- Louis Marcoussis Sa vie Son Œuvre par Jean Lafranchis, Éditions du Temps, 1961, décrit et reproduit à la p. 287 sous le n° F.19
- Louis Marcoussis par Antoinette Huré, préface de Jean Cassou, catalogue de l’exposition du Musée National d’Art Moderne, édition de la RMN, 1964, décrit à la p. 27 sous le n° 68

« Louis Marcoussis a été, de tous les tenants du cubisme, l'un des plus originaux. Le "peintre chéri des poètes" comme l'appelait Paul Éluard a tenu notamment à ce que ses tableaux possédassent une qualité artisanale irréprochable, et apporté tous ses soins à leur fabrication. Soucieux de la tradition, il a été amené, dès 1919, à utiliser une technique qui avait été très répandue au XIXe siècle et dans les arts populaires : le fixé sous verre, que l'on obtient en peignant à l'huile derrière une vitre. Cette technique, comme celles de la gravure ou bien de la fresque, exige une grande sûreté de la main, ne permettant ni surcharge, ni repentir. La matière posée au revers de la surface présentée peut être très lisse, sans aucun accident et les contours très précis. De 1919 à 1928, Marcoussis a ainsi réalisé une centaine de fixés dont certains sont de purs chefs-d’œuvre. » Notice de Serge Lemoine extraite de l'ouvrage Musée des Beaux-Arts de Dijon : Donation Granville : catalogue des peintures, dessins, estampes et sculptures, tome 2 : œuvres réalisées après 1900, Ville de Dijon, 1976

en savoir plus