Galerie des Modernes

En | Fr

Pierre Bonnard

Nabi

  • Vue d'une ville marine (L'arrière Port d'Ostende ?)

Pierre Bonnard

(Fontenay-aux-Roses, 1867 - Le Cannet, 1947)

Vue d'une ville marine (L'arrière Port d'Ostende ?), Circa 1905

Huile sur panneau d’acajou
Porte la griffe de la signature en bas à gauche
Porte le n°439 annoté sur le panneau et sur une étiquette au dos
37,5 x 46 cm

Œuvre probablement réalisée à Ostende

Provenance     : 
- Succession Pierre Bonnard
- Collection privée, Paris

Bibliographie     : 
Jean et Henri Dauberville, Bonnard. Catalogue raisonné de l’œuvre Peint, volume IV, éditions Bernheim-Jeune, Paris, 1974, décrit sous le titre "Vue d’une ville marine, vers 1905" et reproduit p. 235, sous le n° 01868 

 

C’est en juin et juillet 1905 que Bonnard découvre la Belgique et la Hollande à bord de l’Aimée, le yacht de son amie et muse Misia Edwards. Bonnard et Misia s’étaient connus en 1894 ; elle était alors mariée à Thadée Natanson, directeur de la célèbre Revue blanche.
En février 1905, Misia venait d’épouser le magnat de la presse Alfred Edwards, propriétaire du journal Le Matin, qui lui offrit un superbe yacht baptisé Aimée, jeu de mot phonétique : M pour Misia et E pour Edwards. Ce House Boat d’environ 40 mètres de long, luxueusement aménagé, était idéal pour les réceptions flottantes données autour du piano à queue de la virtuose Misia. 
Cet été 1905, sont notamment du voyage, outre les Edwards, le compositeur Maurice Ravel, les peintres Pierre Laprade et Pierre Bonnard. 

MISIA ET EDWARDS ASSIS SUR LE PONT DU YACHT « AIMEE », juillet-août 1906
Photo prise par Pierre Bonnard ; Musée d’Orsay, Paris

L’année suivante, en juillet et août 1906, un deuxième voyage sur l’Aimée réunit les Edwards, Cipa Godebski (demi-frère de Misia et grand collectionneur), Marthe et Pierre Bonnard. Après plusieurs jours passés sur le yacht, Bonnard se rend à Paris le 14 juillet, puis rejoint ses amis à Ostende où il retrouve l’Aimée. Après un second séjour en Belgique et en Hollande, la croisière s’achève début septembre 1906 à Valvins en Seine et Marne où le yacht est amarré. 

Pierre BONNARD
Sur le yacht, 1906 ; Musée Sainte-Croix, Poitiers

Très peu de tableaux de Bonnard sont connus de ces deux séjours sur l’Aimée, parmi les toiles les plus célèbres on peut citer En yacht peint en 1906 et appartenant aux collections du Musée Sainte-Croix de Poitiers, qui montre Misia, Edwards et Cipa Godebski assis sur le pont de l’Aimée.

Ostende, le port ; Carte postale ancienne

Notre tableau, Vue d’une ville marine, qui dépeint très probablement l’arrière port d’Ostende, avec l’église des Saints Pierre et Paul, dans la lumière caractéristique de la mer du nord, est un rare témoignage de cette visite de Bonnard en Belgique. 

en savoir plus