Galerie des Modernes

En | Fr

Edouard Pignon

Nouvelle Ecole de Paris

  • Etude pour

Edouard Pignon

(Bully-le-Mines, 1905 - La Couture-Boussey, 1993)

Etude pour "Les Paysans", 1949

Aquarelle gouachée sur papier
Signée et datée en bas à droite 
Pignon 49
16 x 23,8 cm

Provenance :
- Galerie Galanis, Paris 

Bibliographie :
- Figure dans les archives Édouard Pignon de Monsieur Philippe Bouchet 

 

Après quatre années passées à Ostende en Belgique, Édouard Pignon découvre en 1949, la côte azuréenne et s’installe durant l’été à Sanary dans le Var. Il est fasciné par les paysages, la lumière éclatante du Sud, la nature noueuse et torturée, qui sont par bien des aspects, tout en contraste avec le Nord qu’il vient de quitter. Tous ces éléments sont sources d’une nouvelle vision, d’une nouvelle peinture, d’une nouvelle méthode de travail. 
Ses premières Études pour les Paysans sont encore imprégnées de la « période d’Ostende », par l’emploi de gris nuancés et de rythmes inspirés du Cubisme. 
Dans notre œuvre, on y retrouve les jeux de lignes verticales en oblique et de lignes horizontales. Les paysans ressemblent aux marins d’Ostende par leur traitement simplifié et synthétique. La palette de couleurs, en revanche se réchauffe : le vert foncé, le jaune, le brun, l’ocre orangé qui composent et structurent la perspective, sont les reflets de la nature environnante. 

Édouard Pignon aime travailler par série. Il s’est exprimé sur ses Études pour les Paysans : « J'ai d'abord fait des quantités de dessins d'après des paysans au travail dans la chaleur du Midi. Ils étaient vêtus d'un simple slip, ce qui laissait toute la musculature apparente et saillante (…). J'ai essayé de travailler avec plus d'exactitude, si l'on veut. Et c'est là que j'ai ressenti une sorte de désir d'appréhender davantage la réalité (…). Il y avait en moi un rapport entre l'olivier, le sol caillouteux, les restanques, le paysan nu et la chèvre. J'avais devant eux une sensation presque identique, toute la nature me paraissait faite d'os et de muscles. »

en savoir plus